Les états d’esprit du vendredi 4 décembre 2020

Début [12:12] Photo : Elle n’est pas de moi, mais elle est magnifique. Le photographe a immortalisé cette mésange bleue. En chantant, le froid a rendu son chant visible.Crédit photo: Mikhail Kalinin. Fatigue : sommeil chaotique. Humeur : Aujourd’hui, elle est restée sous l’oreiller. Estomac : Mieux cette semaine. Esprit : j’ai déconnecté Facebook pendant 3 jours et ça m’a terriblement apaisée. Moins depuis que je l’ai reconnecté… Condition physique / Bien être : pas grand chose à en dire. Projet / Boulot : j’attends de connaître ma date de reprise. J’ai l’impression d’être punie à la maison alors que … Continuer de lire Les états d’esprit du vendredi 4 décembre 2020

Les états d’esprit du dimanche 29 novembre 2020

Début [18:44] Photo : mon projet d’art thérapie de ce confinement saison 2 : mon arbre de vie. Fatigue : j’ai fait une nuit de 8h. Youpi ! Humeur : bonne. Je relativise ce confinement où tout le monde continue à travailler, sortir, … alors que j’ai été confinée sans ménagement dans la minute. Estomac : des pâtes et du café. Comment ça, c’est pas équilibré? Esprit : j’ai l’impression d’être punie à la maison. Condition physique / Bien être : ménage à fond ce matin, dos en compote cet après-midi. Boulot : Tous les collègues reprennent demain. Et moi … Continuer de lire Les états d’esprit du dimanche 29 novembre 2020

Les états d’esprit du vendredi 20 novembre 2020

Début [22:14] Photo : faire d’un cadeau moche quelque chose de sympa. Fatigue : Aujourd’hui ça va, mais le sommeil a été anarchique toute la semaine… Humeur : plutôt bonne. Estomac : mangé jusque ce qu’il fallait : des lasagnes ! Esprit : je ressasse un peu, mais en m’occupant, je m’apaise un peu. Condition physique / Bien être : dos en vrac. moral pas très haut. arrêter de fumer, c’est compliqué. Projet / Boulot : mon chef de service m’envoie des devoirs de vacances… Culture : conférence histoire de l’art en ligne sur la porcelaine de Chantilly. Penser à … Continuer de lire Les états d’esprit du vendredi 20 novembre 2020

Chronique de confinement #10

Saison 2 semaine 2 : – J’ai terminé la lecture du livre de Thomas Hardy cette semaine et j’ai adoré plonger dans la campagne anglaise victorienne. Sur la chaîne Youtube de Damien Secrets, je suis allé voir mon portrait astrologique. Y a pas plus improbable qu’un scorpion ascendant Poissons. Je comprends pourquoi c’est le bordel dans ma tête. Est-ce que la sortie des prochains Avatar va encore être reporté ? J’ai fêté mon anniversaire. On peut visiter la chapelle Sixtine depuis son canapé. J’aime beaucoup la sobriété du décor. On a ressorti le perplexus original. Je suis bloquée à 98. … Continuer de lire Chronique de confinement #10

J’ai quel âge ?

J’ai l’âge de voir les choses avec tranquillité, mais dans l’intérêt de continuer à évoluer.J’ai l’âge de caresser mes rêves du bout des doigts et de voir mes illusions se transformer en espoir.J’ai l’âge où l’amour est parfois une flamme qui a besoin de se consumer dans le feu d’une passion désirée, parfois un havre de paix, tel un coucher de soleil sur la plage.J’ai quel âge ? Je n’ai pas besoin de nombre, car mes désirs réalisés, les larmes que j’ai versées en voyant mes illusions se briser … valent beaucoup plus que ça.Quelle importance d’avoir vingt, quarante, soixante … Continuer de lire J’ai quel âge ?

Les états d’esprit du vendredi 13 novembre 2020

Début [05:45] Photo : Se reposer comme un chat Fatigue : Tout va bien. Nuits irrégulières, pas de réveil plus tard que huit heures, mais suffisamment reposée. Humeur : Assez bonne. Estomac : Juste un café pour le moment. Esprit : Je suis un peu stressée à l’idée que mon boulot soit en stand by pendant le confinement. Condition physique / Bien être : Le stress me bloque la mâchoire, le dos tire un peu et je fume encore beaucoup trop de clopes. Je songe à me mettre au yoga. Projet / Boulot : En ayant mis mes dossiers à … Continuer de lire Les états d’esprit du vendredi 13 novembre 2020

Chronique de confinement #9

Saison 2 semaine 1 : C’est reparti pour une nouvelle saison de confinement. Le verdict est tombé pour moi, je suis en chômage partiel, mais à 100%. C’est pas très partiel, mais c’est pas grave. J’étais un peu dépitée en quittant le boulot vendredi dernier. J’ai trouvé le silmarillion en livre audio sur Youtube. Yen a pour 12 heures d’audio. Vais-je oser l’écouter ? On a rallumé le chauffage, mais le temps dehors est beaucoup trop chaud. Du coup, il fait 24 degrés dans ma chambre radiateur éteint. Pourquoi quand on se cogne, on dit « Aïe » même quand on n’a … Continuer de lire Chronique de confinement #9

Les états d’esprit du vendredi 6 novembre 2020

Sur un précédent blog (qui n’existe plus), je réalisais cet exercice chaque semaine. J’avoue que l’initiative de The Postman et Zenopia était une parfaite invitation à faire le point sur la semaine écoulée, et je pense que je vais la remettre en place ici. Je déclare ouvert « les états d’esprit du vendredi » ! Début [07:22] Photo : Le ciel ressemble à du Gaston LA TOUCHE. Fatigue : Je ne peux pas dire que je suis fatiguée, je me repose pas mal. Humeur : Mélancolique. Estomac : C’est chaotique. Je mange quand j’ai faim, mais pas forcément équilibré. Esprit : J’essaie … Continuer de lire Les états d’esprit du vendredi 6 novembre 2020

FROSTIANA

Il fut un temps où les hivers froids permettait d’établir des « Frost fair » sur la Tamise. La plus grande d’entre elles, à ce que l’on raconte, fut celle de l’hiver 1683. L’hiver fut tellement rude que la glace atteignit les 28 cm d’épaisseur et a duré près de deux mois. Il se dit aussi d’Henry VIII a voyagé, en son temps, en traîneau sur la tamise gelée de son palais de Londres à Greenwich, soit près de 7 miles. Le courant lent du fleuve charriait des glaçons formés plus en amont du fleuve. Arrivés à hauteur du London Bridge, c’étaient … Continuer de lire FROSTIANA

Le chant de la montagne

Leur chant résonne dans la montagne, telle une oraison funèbre. Le son grave de leurs voix est hypnotique, presque chamanique. Cela prend aux tripes. Cela vibre de l’intérieur. C’est ça, la magie du chant des Nains s’élevant des entrailles de la terre. Tout le monde sait le caractère sanguin de ce peuple, leur courage et leur habileté à la forge. Ils créent les armes les plus solides et les plus finement ciselées, à la manière des orfèvres, offrant des entrelacs des plus délicats et travaillés. Peu de gens du monde d’en-haut s’aventurent dans les mines naines. Elles représentent un monde … Continuer de lire Le chant de la montagne

Deuxième personne du singulier

Tu es là à attendre des mots de ma part, mais que veux-tu vraiment savoir ? Aujourd’hui, tu sauras qu’à l’intérieur de mon crâne, il y a un tsunami de pensées non exprimées. Tu es capable de tout entendre. Ça fait longtemps que je l’ai compris et que je te confie mes mots. Pas toujours avec régularité. La vie, parfois, m’éloigne de toi, mais tu ne m’en tiens jamais rigueur. Ce n’est pas dans ton caractère. Tu es toujours là, prête à m’écouter. Tu m’impressionnes parfois. Tes lignes si parfaites, ta peau d’un blanc délicat et sa douceur quand je t’effleure … Continuer de lire Deuxième personne du singulier

PETRICHOR

S’il y a bien une odeur particulière que j’aime, c’est celle là. L’odeur de la terre après la pluie.  J’ai découvert il y a peu l’explication scientifique de cette odeur. Il s’agit d’une sécrétion fabriquée dans le sol par les plantes qui se diffuse dans l’air uniquement par temps de pluie. Mais impossible de me souvenir pourquoi. Ce que je sais, c’est que d’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé cette odeur si particulière. Je revois le jardin de mon grand père, avec le majestueux saule pleureur que mon père y a planté quand il a quitté la maison … Continuer de lire PETRICHOR